Bienvenue sur le site de l'association "PAS D'EMBROUILLE". Cette toute nouvelle association a pour but de soutenir la création de spectacles.

Nous avons créé en 2019, notre premier spectacle "Le mensonge de maman".
La première représentation a eu lieu le 2 février 2019 au Galet de Saint-martin de Crau.
Cette pièce à deux personnages écrite par Didier Schwartz est mise en scène par Gérard Dubouche. Il partage la scène avec son partenaire Ilan Couartou

Ils nous soutiennent :

Françoise et Gérard COTE - Julien FERNAND - Magali ITALIA - Brigitte et Christian GUILLEMIN - Emmanuelle TUA - Sébastien MICHEL - Suzanne et René DUBOUCHE - Fabrice STEFAN - Djamila COLLOT- Jean-Pierre BRIGNOL - Sophie DESCHAUD - Edwin PIERRE - Fanny ORTET KOSUCK - Stéphanie LOSILA - Marie-Jo ETCHETTO - Sophie CERCUEL - Sylvie FUENTES - Simone LEROY - Lucas TUA - Gérard DERDERIAN - Francis MARSIGLIA - Philippe SORRET - Stéphane DENIAU - Agnès GALLO - Christine et Alain BURNET - Muriel BERILLE - Fernand CUOMO - Dominique DE BELDERRAIN - Jacques GIANGRECO - Dominique FARGET-TRIOLO - Lucien GUERLESQUIN - Richard GARCIN - Pierre POMIE - Gérard TUA - Michelle et René MONTAGARD - Sylvia et Jean-Luc BERNARDIN - Dominique CHAUMOITRE - Dominique MORANGE - Jeanine CHRISTOOL - Monique BENIVAY - Josette ANDRES - Alain ARDUIN - Marie TERRIER - Isabelle et Michel FAURE MARON - Patrick PARANT - Dominique JAILLET - Jackie et Pierre GOMES - Laurent DUBOUCHE - Julien TOUAHRI - Christophe CLOUARD - Philippe GARCIA - Sébastien YDE - Brigitte et Alain BURALLI - Célia GRATRAUD - Foyer rural d'Eguilles - Denise et Robert Romisch - Yvette LALLEMAND - Jeanne TUAILLON - Albert GUILLOTEAU - Valérie BRIGNOL - François VAUTRIN - Vanessa GUILLEMIN - Jacques DURAND - Nicole MARCHAND - Gilles LAURENT - Laurie SIBONY - Caroline et Thierry PAUL

Merci à eux !

Artscenicum Théâtre ( Les Pieds Tanqués) nous apporte également son soutien.

Georges Berthier vit seul avec son fils Nicolas.
Georges Berthier a la cinquantaine, porte la moustache et exerce le dur métier de gardien de nuit dans un parking.
Georges Berthier n’est ni travesti, ni homosexuel, ni efféminé, pourtant son fils l’appelle « Maman ».
Ne riez pas : l’Amour a enferré cet homme dans le plus terrible mensonge qu’un père puisse faire à son fils...

La femme de Georges Berthier est morte en donnant naissance à Nicolas.
Désemparé, Georges se convainc qu’un enfant ne peut être élevé que par une mère.
Il décide alors de tuer le père qu’il est, pour incarner cette mère disparue.

Pourquoi Nicolas laissera-t-il ce mensonge perdurer au fil des années ?
Par ignorance ?
Par innocence ?
Par bienveillance ?
Par amour, sans aucun doute !



AGENDA :

5 au 28 uillet 2019 : Festival d'AVIGNON - Théâtre du Rempart

14 Aout 2019 : Montfort sur Argens